samedi 28 septembre 2013

La vie au jardin l'été

Pas besoin d'avoir un super appareil photo pour prendre le temps d'observer la petite faune autour de soi et d'essayer de saisir des instants extraordinaires de ces êtres, en apparence si ordinaires qu'on ne les voit même plus alors qu'ils sont bien présents ! La preuve en images...







6 commentaires:

Agnès a dit…

Magnifique mise en photo ! :-)
C'est vrai que le temps s'arrête quand on commence à observer ces bestioles !

Veronique a dit…

très joli Miss Cocco ! et belle mise en valeur ! tu as l'oeil ... c'est vrai qu'au début, on ne voit pas facilement et il semble qu'il n'y a rien mais peu à peu on arrive mieux à les trouver et pourtant cette année, enfin, ici, à part les papillons et les libellules, j'ai trouvé moins des autres insectes ... sans doute un printemps moins propice !

Ofélyne a dit…

Superbes photos. Tu dois avoir un jardin bien agréable ; ces petites bêtes y semblent bien à leur aise :-) J'aime bien faire ça aussi, malgré que je n'aime pas trop les insectes, il faut avouer que c'est magnifique en photo !
Merci pour ce joli moment. Biz

Cocco a dit…

Effectivement, pas besoin d'un grand jardin pour observer cette petit vie !
Cependant quelques-uns de ces animaux ont été photographiés dans des jardin et campagne environnants. Les planches 1, 3 et 6 sont made in mon jardin ainsi que quelques autres photos ici et là...

Agnès, tu as tout à fait raison, le temps ne compte plus et j'aime bien ça ! ;-)

Véronique, je ne peux que conseiller à mes visiteurs d'aller visiter ton site et ses merveilleuses photographies de la nature douces et féminines...
J'ai noté qu'il y avait moins de frelons asiatiques (ce qui n'est pas un mal pour les abeilles bien qu'ils soient très esthétiques...) ; ceux-ci ne sont pas faciles à photographier ; ils bougent tout le temps car ils sont en chasse autour des insectes qui viennent butiner (c'est la photo qui m'a appris cela...). Par contre une mante religieuse s'est invitée dans ma cuisine et je n'en avais pas vue depuis un moment... (on peut la voir chez Agnès dans son concours "charabia & chaballo"...).

Ofélyne, je te comprends, je ne suis pas une amoureuse des insectes et j'en fuie certains... mais il est vrai que de chercher à les photographier amène à les apprécier. La plupart des photos ont été prises sans zoom, à 4 cm de distance (mon appareil ne peut faire mieux) et on oublie presque cette proximité, même pour le frelon!
Pendant les vacances j'ai croisé une superbe araignée noire avec des points jaunes mais je n'ai pas vraiment eu l'envie de la photographier (j'ai aussi mes limites ! ;-)).

A ce propos, je vous posterai peut-être une planche spéciale "vacances" si j'en ai le temps...

Cocco a dit…

Rectification : 5 cm de distance ! Mon clavier me joue des tours ! :-D

Magali a dit…

Elles sont très jolies tes photos :D.
J'ai hâte d'en voir d'autres :)