vendredi 17 juillet 2015

Boîtes à bijoux La Licorne Pourpre enfin terminées !

Cela ne tenait qu'à quelques détails mais parfois ce sont eux les plus longs à réaliser... Vous savez ? La petite touche qui fait la finition...

J'aime ces boîtes. 
Pour les écrins "cœur", j'ai gardé l'aspect brut du faux bois (à vrai dire je ne sais même pas comment cela a été réalisé !). En fait j'ai acheté ces boîtes qui comportaient des motifs peints (au pochoir) que j'ai poncés, ce qui a eu pour résultat de faire ressortir la texture veinée qui me plaisait.
J'ai ensuite marouflé mes visuels, collé mes dentelles et autres matériaux (gel acrylique texturé, perles et sequins, fils de cotons tressés à la main...).

Le mini coffre est une conception plus artistique. Je l'ai voulue comme un vrai coffre à trésors de sirène ! C'est une sorte de tableau 3D. J'y ai collé de vrais coquillages, des micro billes, des perles, de la mousse, des paillettes... La breloque "hippocampe" est très jolie, elle rappelle la Licorne pourpre des mers...
J'ai également utilisé une perle de verre aux reflets métallisés, des chips de labradorite et d'imitation "pierre de lune"... Coffre uniquement pour y ranger des merveilles ! ;-)





lundi 13 juillet 2015

Mini boîte à bijou, du soleil dans un écrin...

J'avoue, je suis assez fan de boîtes (si cela vous avait échappé !). Les fabriquer, ce n'est pas ma passion, ce que j'aime c'est leur donner vie, une identité...
Une fois les peintures ou collages de fond posés, chercher comment habiller la boîte devient un plaisir que le résultat doit refléter...

Celle ci-dessous est un cadeau pour une amie. C'est cette dernière qui m'a inspiré la couleur jaune vert orangé... Le visage d'Alissandre se prêtait bien à une couronne de perles multicolores, de métal couleur laiton et de tissu brillant...

La reine des fées est devenue la reine Soleil... :-) 


Je m'apprête à en réaliser d'autres pour la boutique ; aucune ne sera identique bien sûr ! ;-)

dimanche 12 juillet 2015

Sous le maquillage, il y a... a-ha !

Lorsque j'étais encore à l'école, je rêvais de concevoir des pochettes de disques... Mais je ne disposais pas des moyens numériques de maintenant...
Il y a peu, j'ai sauté sur une occasion de m'amuser avec un exercice pour le fun qui consistait à interpréter le titre du prochain single du groupe a-ha. Le thème m'intéressait :

Under the make-up

Ne connaissant rien de la chanson, je n'ai pas cherché à réaliser de visuel pour une pochette de disque... J'ai simplement laissé mon imagination interpréter le titre à sa guise et de façon large, ouverte, sans intention de passer de message mais plutôt en voulant suggérer des réflexions autour du thème...

Mes visuels ne tentent pas d'apporter une réponse à cette question : qu'y-a t'il (ou qui) sous le maquillage ? Ils soulèvent plutôt des questionnements à travers des ambiguïtés... 

- Quelles sont les réalités derrière les apparences ? 
- Qu'est-ce qui est "maquillage" et qu'est-ce qui est "vérité" ?
- Comment l'image peut-elle nous montrer tels que nous ne sommes pas (mais qui sommes-nous vraiment...) ? 
- Le maquillage ne montre t-il pas finalement une certaine réalité que nous cherchons à dissimuler ?

Je vous montre la photo de départ pour vous faire une idée de la source (je n'ai pas trop eu de choix, après avoir cherché un petit moment une photo adéquate je suis finalement revenue sur celle-ci qui, à défaut de correspondre à ce que je voulais, était d'une qualité correcte...).