lundi 14 avril 2014

Les lutins ont besoin de vous !!!

Connaissez-vous la Galerie Lutine de Cocco & lutins ?

Les lutins recherchent désespérément des bonnes âmes assez généreuses pour apporter un peu de vie à cette galerie... Ils ont besoin de vos talents de photographes (même si vous n'en n'avez pas, ce n'est pas grave !) dans la mesure où vous avez réalisé un bricolage, un coloriage, une création extraordinaire à partir des images et tutoriels que mettent à votre disposition les lutins...

Sachez qu'une carte réalisée par Cocco en personne sera offerte à l'un des participants tirés au sort...

Si vous n'avez jamais rien réalisé encore, les lutins vous proposent ce mois-ci un petit bricolage hyper facile à faire et super utile pour votre repas de Pâques ou pour votre anniversaire si vous vous appelez Vincent (private jock :-D). Il s'agit d'une planche de marques-place à imprimer (découper, plier, écrire les noms et le tour est joué !)...


Et pour ceux qui connaissent déjà le lapin-panier, les marques-place sont assortis ! :-)
Je sais que les lapins ont eu beaucoup de succès l'année dernière du côté de Châtellerault mais personne n'a pensé à les prendre en photo !!!

Petit conseil de Cocco : 
Profitez des vacances pour faire participer vos lutins personnels ; le concours est jusqu'au 5 mai...

jeudi 10 avril 2014

La coccinelle et l'Arbre à couleur...

Si vous aimez l'univers d'Hansel et Gretel, ou plus exactement la partie "maison pain d'épice", vous devriez apprécier l'univers très coloré de Nathalie, une artiste dont les créations sont à croquer... du regard seulement !

La cabane de Jack le nain (en cliquant sur l'image vous en verrez plus : cherchez la coccinelle ;-))

Suite à un petit échange fort sympathique, Nathalie a eu envie d'écrire un billet d'humeur sur un thème qui torture souvent les artistes... Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir l'article sur son blog : 




mercredi 9 avril 2014

La Licorne Pourpre : carte

Voici le cadre de La Licorne Pourpre en format carte...
Le tableau-cadre avec le même visuel, en cours de réalisation, est en pré-vente sur Alm.


J'ai raccourci légèrement la corne pour permettre ce cadrage (mon support de cadre ayant l'exigence de la forme ovale). La coquille Saint-Jacques fait allusion à la Normandie où habitait Sandrine. En dehors de son travail de création (fileuse de verre au chalumeau...), Sandrine tenait aussi, près du mont St Michel, une maison d'hôtes appelée "La licorne pourpre". 
J'ai imaginé que cette licorne était en réalité un coquillage (turritelle ?) transformé à sa sortie de l'eau...


"Dans les petits villages alentour, la rumeur ne suffisait pas à entretenir la vieille légende selon laquelle, une fois par siècle, cette créature fantastique émergeait des vagues pour apparaître aux yeux des humains échoués sur l'île.
Mais Philippe le marin disait qu'il l'avait vue, une nuit, à la lueur du crépuscule..." 


Texte extrait de "La petite histoire... La Licorne Pourpre". (texte protégé © Delphine groux avril 2014 - reproduction interdite)